flamenco paris spectacle sabrina le guen
150
page,page-id-150,page-child,parent-pageid-19,page-template-default,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.2.1, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

 

« Sabrina Le Guen, danseuse prometteuse de la SCENE flamenca », Emilie Cailleau, l’EXPRESS

 

Direction artistique,  Danse, chorEgraphies:  Sabrina Le Guen

    Danseuse dans  l’âme, Sabrina Le Guen reçoit une formation en danse classique dès son  plus jeune âge. C’est en 2000 qu’elle part s’installer à Séville où la passion du flamenco l’emporte définitivement vers des contrées nouvelles, bien éloignées de la sage culture française. En 2009, Sabrina s’installe à Madrid pour perfectionner son art auprès des grands maestros d’Amor de Dios, un centre de formation flamenca de renommée internationale. A Madrid, Sabrina multiplie les expériences et se forme également auprès de Carmen la Talegona au conservatoire flamenco Casa Patas. A partir de janvier 2010, elle intervient régulièrement au café Cantante du prestigieux tablao Casa Patas et au tablao Artebar la latina. Elle se produit également dans des centres culturels de Madrid et fait une tournée en Chine en avril 2010 à l’occasion du « Arts festival of Beijing ». De retour à Paris, Sabrina créé sa Compagnie et présente son premier spectacle, « Enlace flamenco » qui continue de rencontrer un vif succès. Elle collabore également avec de grands noms du flamenco en France et en Espagne tels que Jean Baptiste Marino, Caridad Vega, Cristo Cortes ou encore Alberto Garcia… avec lesquels elle se produit en tant que danseuse dans divers lieux en France.

Chant: Cristo Cortes

 

  Cristo CORTÉS est né à Marseille en 1971. Il est issu d’une famille de chanteurs originaire de la région d’Alméria en Andalousie. Dès l’âge de 6 ans, il se distingue dans les mariages et juergas familiales, puis rapidement sur scène avec ses frères. En 1996, il entreprend, avec la grande chanteuse Carmen Linares, une tournée en France et en Espagne où participe Antonio el Pipa ainsi que les guitaristes Juan Carlos Romero et José Maria Bandera, neveu de Paco de Lucia. A Paris, salle Pleyel, il chante dans une adaptation de La vie brève de Manuel de Falla avec l’orchestre national d’Ile de France sous la direction de Jacques Mercier. Pendant l’année 1998, il est invité à chanter au tablao café de Chinitas de Madrid puis il accompa-gne les danseurs du tablao sévillan Los Gallos. Il participe à la biennale flamenca de Lyon ainsi qu’à celle de Séville. Il part pour une période de cinq mois à Tokyo avec le danseur Juan Andrés Maya. En 1999, il tourne aux Etats-Unis, au Mexique avec le danseur Andrés Marin et en janvier 2001, participe à l’ouverture du festival de Nimes où participent Tomatito, Nino de Pura, Manolo Franco et Marina Heredia. De septembre à novembre 2001 il tourne aux Etats-Unis et au Canada avec le danseur Alejandro Granado de Séville. En 2002, il se produit au sein de différentes formations aux Etats-Unis, en Suisse, en Allemagne, en Grèce, ainsi qu’en Guadeloupe. En 2003, il chante en première partie de la Paquera de Jerez. En 2004, il entreprend une tournée en France avec le spectacle Romancero gitano de Federico Garcia Lorca sous la direction artistique de Vicente Pradal, célébré par la critique dans Le Monde et Le Figaro. Au mois de mai, il se produit de nouveau en Guadeloupe en compagnie du jeune danseur de Cordoba, Manuel Gutierrez Cabello.

Chant: Caridad Vega

 

Dès son plus jeune âge, Caridad Vega, originaire de Sanlucar de Barrameda se laissait déjà emporter par les mélodies flamencas de sa famille. A 20 ans, elle commence à accompagner des chanteurs de flamenco locaux et se fait remarquer par le guitariste Manuel Alfonseca qui lui offre de participer à ses cours pour étudier et aimer chaque palo du flamenco. L’un des premiers prix qu’elle reçoit lui permet d’aller étudier le chant à la Fondation de Flamenco « Cristina Heeren » à Séville. Dans la taverne « A contratiempo » située à Sanlucar de Barrameda, elle a l’opportunité de perfectionner ce qu’elle avait appris et de continuer d’apprendre avec des musiciens tels que « El nino Manuel », Diego Villegas…Elle entreprend ensuite une tournée en Allemagne, en Grèce, en Italie, aux Etats-Unis, au Japon.

Elle collabore ensuite avec des artistes de renom tels que Esperanza Fernandez, Montse Cortés, Vicente Amigo, Antonio Canales… et chante pour des danseurs et danseuses tels que Marco Flores, Concha Jareno, Carmen la « Talegona »… Elle accompagne également les guitares de Chicuelo, Jesus de Rosario, José Luis Monton…Elle participe au Festival de Lille avec Carlos Carbonnell puis part en tournée aux Etats-Unis avec la compagnie de Rafael Aguilar où elle reçoit un triomphe. En 2010, elle participe à la « suma Flamenca de Madrid » avec Maripaz Lucena et participe au spectacle « Sangre Nueva » au Théâtre Espagnol. Actuellement, elle est programmée dans les célèbres tablaos « Casa Patas » et « las Carboneras » à Madrid. Depuis 2010, elle travaille régulièrement avec Sabrina Le Guen et a intégré sa compagnie depuis sa fondation.